LICENCE Sciences de l'éducation

Responsable de la mention : Nadege Doignon-Camus

Contenus et types d'enseignement

Connaissances scientifiques à acquérir

La Licence de Sciences de l’Éducation vise les compétences permettant d’exercer les métiers de la formation, de l’éducation et de l’enseignement. La formation propose une approche pluridisciplinaire des faits éducatifs à partir des disciplines contributives aux Sciences de l’éducation (sociologie, psychologie, histoire, économie, anthropologie, philosophie, etc…). De plus, elle met l’accent sur la maîtrise de capacités orientées vers la professionnalisation (compétences linguistique et interculturelles, connaissance des publics et des outils, du fonctionnement des groupes et des institutions, etc…), et sur l'entraînement aux outils de la recherche scientifique (épistémologie, méthodologie, statistiques, maîtrise de l'outil informatique et d'au moins une langue vivante).
 

Description générale du contexte

La licence est coaccréditée entre l’Université de Haute Alsace, porteur du projet et l’Université de Strasbourg. Elle a été pensée dans la perspective de l’approche par compétences et de la spécialisation progressive. Elle assure donc un équilibre entre connaissances scientifiques, compétences professionnelles et compétences transversales en lien avec les objectifs de formation.

Compétences à acquérir

  • Replacer un fait éducatif dans son contexte institutionnel, historique, politique, économique et culturel
  • Identifier et situer les acteurs d’un fait éducatif dans leurs interactions et vis-à-vis des enjeux de ces interactions
  • Participer à l’élaboration d’un cahier des charges de formation
  • Identifier et mobiliser les principaux concepts permettant de décrire et d’analyser un fait éducatif dans ses dimensions philosophiques, psychologiques ou sociologiques
  • Identifier et mobiliser les données de la recherche en éducation pour éclaire une problématique d’éducation ou d’enseignement
  • Mettre en œuvre les outils et méthodes d’analyse adéquats pour traiter une problématique d’éducation ou d’enseignement
  • Mettre en œuvre l’analyse des situations d’apprentissage en référence aux principales conceptions pédagogiques et aux contraintes des techniques de l’information et de la communication

Partenariats académiques ou professionnels

Coaccréditation avec l’UniStra, l’UHA porte le projet.
Conventionnement entre l’UHA et l’Université Catholique de l’Ouest.

Conditions d'admission

Les candidats français ou ressortissants de l’Union européenne, de l’Espace économique européen, de la confédération Suisse, de Monaco ou d’Andorre doivent posséder le baccalauréat français, ou baccalauréat européen ou un diplôme donnant accès à l’enseignement supérieur européen, et doivent s’inscrire sur le portail ParcourSup.

Les autres candidats étrangers, non ressortissants de l’UE, de l’EEE et de la confédération Suisse, de Monaco ou d’Andorre doivent posséder un diplôme donnant accès à l’enseignement supérieur européen et un niveau C1 de langue française, et faire une demande d’admission préalable (DAP).

Publics visés

Bacheliers intéressés par les métiers de l’éducation, de la formation et de l’enseignement.
 

Débouchés

Les débouchés professionnels varient en fonction des parcours.

Parcours FATLAV : coordinateur de projets éducatifs, coordinateur d'actions dans le secteur médico-social, chargé de formation AFPA, conseiller gérontologique, formateur technique pour publics en difficultés. ROME 1202 Animation d’activités culturelles ou ludiques, K1207 Intervention socio-éducative, K1305 Intervention sociale et familiale, K1205 Information et médiation sociale, K2111 Formation professionnelle (didacticien).

Parcours CFCI : conseil, accompagnement et intervention dans les dispositifs d’éducation et de formation (formateurs, conseillers en formation, conseiller à l’emploi).

Parcours E3 : animation culturelle, accompagnement scolaire et éducatif, enseignement (collectivité territoriale, organisme privé, milieu associatif).

Parcours ITI : accompagnement des apprenants dans un contexte interculturel (médiateur interculturel, coordonnateur de formation, consultant, animateur territorial, médiateur, médiateur social, accompagnateur social, animateur spécialisé d'activités culturelles et techniques, animateur périscolaire, chargé d'accompagnement, agent d'intégration). ROME K1206 intervention socioculturelle, K1201 action sociale.
 

Poursuite d'études

La licence a pour objectif premier une poursuite d’études vers les Masters portés ou co-accrédités par l’ESPE :
  • Master Sciences de l’éducation
  • Master Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation, 1er degré
  • Master Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation, 2nd degré
  • Master Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation, Encadrement éducatif
  • Master Information-Communication

Structure et organisation pédagogiques

La logique de spécialisation progressive implique un tronc commun en L1 et L2 puis des parcours diversifiés en L3 : Formation et Apprentissages Tout au Long de la Vie (FATLAV), Conseiller et Former aux Compétences et à l'Insertion (CFCI), Éduquer et Enseigner à l’Ecole (E3) et Intervention en Terrain Interculturel (ITI). La spécialisation progressive met en cohérence des acquisitions dans le domaine de la méthodologie universitaire en SHS, des langues et de la professionnalisation (interventions notamment des SCD et des SIO), mais aussi des UE fléchées empruntées à un département ou à une UFR partenaire (selon la taille de l’établissement), en littérature et en linguistique pour l’UHA, en sociologie et sciences du langage pour l’UniStra, en éducation, milieux socio-éducatifs et petite enfance pour l’UCO, ce qui facilite des réorientations effectives à la fin de chacun des trois premiers semestres.
 

Contact

Institut national supérieur du professorat et de l'éducation (Inspé)

141, avenue de Colmar
67024 STRASBOURG CEDEX
0388438200

Formulaire de contact