FAQ Foire aux questions

Inscription

Quelles sont les modalités d’inscription ?

Pour chaque parcours, retrouvez toutes les informations sur la page "Admission" de notre site internet

Quel est le montant frais d’inscription ?

Pour l’année 2019-2020, les frais d’inscription s’élèvent à :

  • 0 € pour les étudiants boursiers, sur présentation de la notification de bourse du CROUS
  • 243€ pour les frais d’inscription au Master MEEF

Ces montants sont fixés par le ministère et figurent sur le site etudiant.gouv.fr

Quels sont les modes de paiement possibles pour s’acquitter des droits d’inscription ?

Pour l’inscription en ligne, l’unique moyen de paiement proposé est celui de la carte bancaire.
Si vous ne pouvez pas régler par ce moyen, vous pouvez prendre rendez-vous lors de la campagne d’inscription pour effectuer un paiement par chèque ou en espèces (le montant maximum autorisé pour le paiement en espèces est de 300€).

Puis- je payer en plusieurs fois les droits d’inscription ?

Lors de l’inscription en ligne, il est proposé de régler les frais d’inscription en carte bancaire en 1 ou en 3 fois.
Pour le paiement en trois fois, le premier montant est prélevé le jour même. Puis suivront deux prélèvements automatiques les mois suivants et au même jour.
Lors de votre inscription en présentiel, vous pouvez payer en trois fois, en déposant 3 chèques, d’un montant similaire avec un RIB au nom de l’étudiant.

Je souhaite m’inscrire ou me réinscrire mais je n’accède pas à l’application

Vérifiez le calendrier d’ouverture des inscriptions en ligne
Le service n’est peut-être pas encore ouvert.

Je me suis connecté·e plusieurs fois pour mon inscription mais un message d’erreur s’affiche : « vous avez été déconnecté suite à un problème technique inattendu »

Vous pouvez essayer de vider le cache et l’historique puis changer de navigateur internet.

Je souhaite me réinscrire en ligne mais l’application me signale « Vous êtes interdit d’inscription par l’université »

Pour les étudiants doublant :

En accord avec le règlement des études, seront autorisés à se réinscrire automatiquement :

  • les étudiants n’ayant pas validé le master 1 en une seule année mais ayant témoigné d’une assiduité régulière aux enseignements et ayant validé au moins 20 ECTS
  • les étudiants n’ayant pas validé le master 1 en deux années mais ayant témoigné d’une assiduité régulière aux enseignements et ayant validé au moins 40 ECTS

Les étudiants n’ayant pas acquis le nombre de crédits (ECTS) demandés et souhaitant se réinscrire, doivent en faire la demande par un courrier motivé à l’attention du directeur de l’INSPÉ, à envoyer au service de la scolarité avant juillet 2020.
Les demandes seront étudiées en commission début juillet et fin août. Dès l’avis favorable, le blocage sera levé et vous pourrez vous réinscrire en ligne.

Je souhaite m’inscrire cette année à l’INSPÉ sachant que j’ai annulé mon inscription l’année dernière pour suivre une formation dans un autre établissement

Vous devez dans un premier temps, candidater lors de l’ouverture de la campagne.
Dès l’avis favorable reçu, vous devrez prendre rendez-vous pour vous inscrire directement en chaine d’inscription.
L’inscription en ligne n’est pas possible pour ce cas de figure.

Je suis titulaire d’un bac étranger et l’on me demande un département d’obtention du diplôme

Sélectionnez « étranger » dans la liste des départements, classés par ordre alphabétique.

Lors de l’inscription en ligne, dans la partie " Statut boursier", dois-je remplir cette information en mettant "bourse conditionnelle" sachant que je n’ai pas reçu ma notification de bourse (ma demande est toujours en attente) ?

Vous devez cocher la case "bourse conditionnelle" uniquement si vous avez reçu votre notification conditionnelle après la saisie du Dossier Social Étudiant et l’envoi des documents auprès du CROUS.


Les formations de l'INSPÉ

Comment s’organise le Master MEEF ?

Créé en 2013, le Master MEEF (Métiers de l'Enseignement, de l'Éducation et de la Formation) comporte 3 mentions :

  • La mention Premier degré pour devenir professeur des écoles,
  • La mention Second degré pour enseigner au collège et au lycée,
  • La mention Encadrement éducatif pour devenir Conseiller Principal d'Éducation (CPE).


Le Master MEEF prépare au métier en alternant des enseignements théoriques spécifiques (sur les disciplines d'enseignement, la pédagogie...), des thèmes communs à tous structurés autour des valeurs de la République (enseignement de la laïcité, lutte contre les discriminations...), des thèmes d'éducation transversaux et des grands sujets sociétaux (citoyenneté, sensibilisation à l'environnement et au développement durable...), des gestes professionnels (conduite de classe, prévention des violences scolaires...) et des connaissances sur les parcours des élèves (processus d'apprentissage, orientation...).

La formation intègre également la préparation aux concours de recrutement qui ont lieu à la fin de la 1ère année. Elle propose aussi une ouverture à l'international, à la recherche (avec un mémoire) et aux apprentissages numériques.

Des stages sont programmés dès la 1ère année, et la 2ème année se fait en alternance pour les lauréats du concours.

Puis-je entrer en M2 MEEF si je n'ai pas réussi le concours ?

Si vous avez validé votre M1, vous intègrerez le M2 l’année suivante.

Toutefois, si vous n’avez pas réussi le concours, vous suivrez un parcours spécifique. Vous ne serez pas fonctionnaire stagiaire, mais bénéficierez d'une nouvelle préparation au concours et d'une ouverture sur d'autres débouchés. Vous pourrez repasser le concours à la fin du M2.

Je suis déjà titulaire d'un M1. Est-il possible d'intégrer directement le M2 MEEF ?

Il est possible d’entrer directement en M2 MEEF. Pour cela, il faut avoir validé une 1ère année de master dans un domaine compatible et avoir bénéficié d’un parcours universitaire ayant permis d'acquérir les connaissances et compétences théoriques et pratiques qui pourraient faire défaut.
Vous suivrez alors un parcours spécifique où vous ne serez pas fonctionnaire stagiaire, mais bénéficierez d'une préparation au concours que vous pourrez passer à la fin du M2.

Je suis déjà titulaire d'un M2. Dois-je m’inscrire en M1 ou en M2 MEEF ?

Si vous possédez un M2, vous remplissez déjà la condition de diplôme pour vous présenter aux concours externes.

Vous pouvez demander à entrer en Master MEEF en M1 ou en M2 (DU). Dans ce dernier cas, vous ne serez pas fonctionnaire stagiaire, mais bénéficierez d'une préparation au concours que vous pourrez passer à la fin du M2.


Devenir enseignant

Quelle licence choisir pour devenir professeur ?

Pour devenir professeur des écoles, toutes les licences sont envisageables, dont la licence Sciences de l'éducation. Choisir une licence dans une discipline que vous serez amené à enseigner peut être recommandé dans la mesure où elle ouvre à d’autres débouchés en cas de non réussite au concours.
Pour devenir professeur de collège et de lycée, il vous faut de préférence détenir une licence de la discipline que vous souhaitez enseigner afin d’intégrer un Master MEEF second degré.

Comment me préparer aux métiers de l'enseignement pendant ma licence ?

Pour les étudiants de L2 et L3, l'INSPÉ propose chaque semestre, dans le cadre de l'UE Transverse, les modules PPME (Projet Professionnel vers les Métiers de l'Enseignement et de l'Éducation).

Objectifs :

  • Découvrir les métiers de l’enseignement et de l’éducation
  • Appréhender l’environnement de ces métiers
  • Réaliser des stages en établissement
  • Se préparer aux concours de l’enseignement
  • S’initier à l'enseignement du français et des mathématiques

Depuis la rentrée 2019, le Ministère de l'Education Nationale propose le nouveau dispositif des Assistants d'Éducation (AED) : 1 500 contrats de 3 ans, de la L2 au M1, signés par les établissements de l'Éducation nationale.

Dans l'académie de Strasbourg, cela concerne les écoles primaires (1er degré) et les collèges (2nd degré) pour l'enseignement de l'allemand.

  • En L2 : Observation en classe, participation à l'encadrement de «devoirs faits» (au collège) ou aide aux leçons (en primaire)
  • En L3 : Co-interventions plus systématiques
  • En M1 : Gestion de classe en responsabilité avec appui d'un professeur-tuteur

Temps de travail : 8 heures par semaine dans le primaire, 6 heures par semaine en collège
Rémunération : 693 € nets en L2, 963 € en L3, 980 € en M1, cumulables avec la bourse du CROUS
En savoir plus :

Communiqué de presse du Ministère de l'Éducation nationale

Carte des académies débutant la réforme à la rentrée 2019

Quel master choisir pour devenir professeur ?

Il est très vivement recommandé d’intégrer un Master MEEF (Métiers de l'Enseignement, de l'Éducation et de la Formation) qui, proposé au sein des INSPÉ (Instituts Nationaux Supérieurs du Professorat et de l'Éducation), a pour vocation de préparer au métier d’enseignant et aux concours.

Comment s’organise le Master MEEF ?

Créé en 2013, le Master MEEF (Métiers de l'Enseignement, de l'Éducation et de la Formation) comporte 3 mentions :

  • La mention Premier degré pour devenir professeur des écoles,
  • La mention Second degré pour enseigner au collège et au lycée,
  • La mention Encadrement éducatif pour devenir Conseiller Principal d'Éducation (CPE).

Le Master MEEF prépare au métier en alternant des enseignements théoriques spécifiques (sur les disciplines d'enseignement, la pédagogie...), des thèmes communs à tous structurés autour des valeurs de la République (enseignement de la laïcité, lutte contre les discriminations...), des thèmes d'éducation transversaux et des grands sujets sociétaux (citoyenneté, sensibilisation à l'environnement et au développement durable...), des gestes professionnels (conduite de classe, prévention des violences scolaires...) et des connaissances sur les parcours des élèves (processus d'apprentissage, orientation...).

La formation intègre également la préparation aux concours de recrutement qui ont lieu à la fin de la 1ère année. Elle propose aussi une ouverture à l'international, à la recherche (avec un mémoire) et aux apprentissages numériques.

Des stages sont programmés dès la 1ère année, et la 2ème année se fait en alternance pour les lauréats du concours.

Puis-je entrer en M2 MEEF si je n'ai pas réussi le concours ?

Si vous avez validé votre M1, vous intègrerez le M2 l’année suivante.

Toutefois, si vous n’avez pas réussi le concours, vous suivrez un parcours spécifique. Vous ne serez pas fonctionnaire stagiaire, mais bénéficierez d'une nouvelle préparation au concours et d'une ouverture sur d'autres débouchés. Vous pourrez repasser le concours à la fin du M2.

Je suis déjà titulaire d'un M1. Est-il possible d'intégrer directement le M2 MEEF ?

Il est possible d’entrer directement en M2 MEEF. Pour cela, il faut avoir validé une 1ère année de master dans un domaine compatible et avoir bénéficié d’un parcours universitaire ayant permis d'acquérir les connaissances et compétences théoriques et pratiques qui pourraient faire défaut.
Vous suivrez alors un parcours spécifique où vous ne serez pas fonctionnaire stagiaire, mais bénéficierez d'une préparation au concours que vous pourrez passer à la fin du M2.

Je suis déjà titulaire d'un M2. Dois-je m’inscrire en M1 ou en M2 MEEF ?

Si vous possédez un M2, vous remplissez déjà la condition de diplôme pour vous présenter aux concours externes.

Vous pouvez demander à entrer en Master MEEF en M1 ou en M2 (DU). Dans ce dernier cas, vous ne serez pas fonctionnaire stagiaire, mais bénéficierez d'une préparation au concours que vous pourrez passer à la fin du M2.

Dois-je m’inscrire à l’INSPÉ si j'ai mon concours ?

Oui, tout fonctionnaire stagiaire lauréat du concours doit s'inscrire à l'INSPÉ.
Vous suivrez pendant 1 an un parcours spécifique en alternance, qui ne comprend pas la validation du master en fin d'année.

Comment devenir enseignant dans le cadre d'une reconversion professionnelle ?

En fonction de votre parcours professionnel et de votre niveau de diplôme, il existe plusieurs formations pour devenir enseignant.

Différents dispositifs de financement sont également possibles.


Concours

Quelle est la différence entre CRPE, CAPES, CAPEPS, CAPET et CAPLP ?

Le CRPE est le Concours de Recrutement de Professeurs des Ecoles, pour enseigner en école maternelle ou élémentaire.

Le CAPES est le Certificat d'Aptitude au Professorat de l'Enseignement du Second degré, pour enseigner en collège ou lycée.

Le CAPEPS, Certificat d'Aptitude au Professorat d'Education Physique et Sportive, permet, lui, d’enseigner l’EPS en collège ou lycée.

Le CAPET, Certificat d'Aptitude au Professorat de l'Enseignement Technique, concerne l’enseignement en lycée technologique.

Le CAPLP est le Concours d'Accès au corps des Professeurs de Lycée Professionnel, pour exercer, comme son nom l’indique, en lycée professionnel.

Quelle est la différence entre concours externe, interne et troisième concours ?

Les concours externes sont ouverts aux personnes inscrites en M1 ou titulaires d'un titre ou diplôme équivalent.

Les concours internes s'adressent uniquement aux agents titulaires ou non titulaires de la fonction publique justifiant d’un titre ou diplôme sanctionnant un Bac+3 et de 3 années d’exercice (agents titulaires ou non titulaires de l'une des trois fonctions publiques, agents non titulaires ayant exercé dans les établissements d'enseignement publics ou privés sous contrat, assistants d'éducation, maîtres d'internat ou surveillants d'externat dans les établissements d'enseignement publics...).

Le troisième concours est accessible, sans condition de diplôme, à toute personne justifiant d'une expérience professionnelle d'au moins cinq ans dans le cadre d'un contrat de droit privé.

En savoir plus sur les conditions d'accès au CRPE

En savoir plus sur les conditions d'accès au CAPES

Qu'est-ce que l'agrégation ?

L’agrégation est un concours de la fonction publique, conduisant à l’enseignement dans le secondaire. Le nombre d’heures d’enseignement est réduit (15h) et le salaire est plus élevé.

Deux voies d’accès sont possibles :

  • Les concours d'agrégation externes, accessibles aux étudiants titulaires d’un Bac+5 ou équivalent,
  • Les concours d'agrégation internes, accessibles aux enseignants certifiés en poste depuis au moins 4 ans.

Y a-t-il un nombre de postes déterminé à l’avance par concours ?

Chaque année, des arrêtés fixent le nombre de postes offerts pour chaque concours, par académie pour le CRPE, par sections et options pour les concours du second degré.
Le nombre de postes offerts est publié au Journal Officiel avant le début des premières épreuves.

Quels sont les taux de réussite aux concours des années précédentes ?

Vous pouvez consulter les données statistiques des différents concours depuis 2008 sur le site officiel devenirenseignant.gouv.fr

Peut-on choisir entre enseigner en école maternelle ou en élémentaire ? Ou entre collège ou lycée ?

Il n'y a pas de concours spécifique "maternelle" ou "élémentaire", le concours pour devenir professeur des écoles est le même. Toutefois, une fois devenu professeur des écoles, vous pourrez émettre des vœux pour enseigner soit en maternelle, soit en élémentaire.
Idem entre collège et lycée. Le concours est le même. Votre affectation dépend du nombre de postes et de votre nombre de points.

Une fois le concours réussi, puis-je choisir mon établissement d’affectation ?

  • Le concours de recrutement du premier degré est académique. Votre lieu d’affectation dans un des départements de l'académie dépend des vœux que vous aurez formulés, mais aussi de votre classement à l'issue des épreuves du concours et de votre situation de famille.
  • Pour tous les concours de recrutement du second degré, l’affectation est nationale. Celle-ci prend en considération les vœux que vous aurez formulés, votre classement à l'issue des épreuves du concours et votre situation de famille.

Puis-je m'inscrire au concours dans une autre académie que celle où je suis mon Master MEEF ?

L’inscription en master est indépendante de l’inscription au concours.

Dans le premier degré, vous pouvez vous inscrire au concours dans une autre académie que celle où vous poursuivez vos études.

Si vous réussissez le concours de professeurs des écoles, vous serez obligatoirement nommé fonctionnaire stagiaire puis titulaire dans l'académie dans laquelle vous avez obtenu le concours.

Pour les concours du second degré, si vous êtes étudiant, vous devez obligatoirement vous inscrire dans l'académie dans laquelle se situe votre résidence personnelle.

Si vous réussissez un concours du second degré et validez la même année votre M1 MEEF, vous serez nommé fonctionnaire stagiaire et suivrez vos cours de M2 dans l'académie où se situe l'INSPÉ dans laquelle vous étiez inscrit en M1.

Votre première affectation en tant que titulaire ne se fera pas obligatoirement dans cette académie.

Est-il possible de s'inscrire à plusieurs concours ?

Si vous remplissez les conditions exigées, vous pouvez vous inscrire à plusieurs concours (externes, internes et troisièmes concours) et à plusieurs sections (pour les concours du second degré).
A condition toutefois que les épreuves écrites ne se déroulent pas à la même date.

Quel concours passer pour enseigner dans le privé sous contrat ?

Les CAFEP correspondent aux concours externes, les CAER correspondent aux concours internes et les troisièmes CAFEP correspondent aux troisièmes concours.

La réussite au concours ne signifie pas l'obtention automatique d'un contrat ou agrément définitif. Il faut nécessairement effectuer un stage rémunéré d'1 an avec l'accord d'un chef d'établissement privé sous contrat avec l’État, en bénéficiant d'un contrat ou agrément provisoire. A l'issue de ce stage, un jury détermine si vous pouvez bénéficier d'un contrat ou agrément définitif.
Chaque année un nombre de contrats offerts dans chaque académie est publié, au plus tard la veille de la première épreuve écrite d'admissibilité.

Attention : dans le second degré, vous ne pouvez pas vous inscrire dans une même section au concours de l'enseignement privé sous contrat et au concours correspondant de l'enseignement public.

Est-on fonctionnaire après avoir réussi un concours de l'enseignement privé ?

Non. Vous serez contractuel de droit public exerçant dans un établissement privé sous contrat avec l’État.