Communication publicitaire
Parcours : Développement web, communication et apprentissages

  • Cours (CM) -
  • Cours intégrés (CI) 8h
  • Travaux dirigés (TD) -
  • Travaux pratiques (TP) -
  • Travail étudiant (TE) -

Langue de l'enseignement : Français

Enseignement proposé en : hybride

Enseignement proposé en : à distance

Description du contenu de l'enseignement

Le cours sera développé en référence au contexte du développement des technologies émergentes (réalité virtuelle, augmentée, second life). L’objectif en termes de connaissances est de présenter et discuter l’évolution des approches conceptuelles issues de la psychologie écologique, de l’ergonomie cognitive et de la sémiotique de l’interactivité numérique. Aussi sera mis à l’étude le questionnement sur l’articulation entre la compréhension qu’à l’apprenant, des propriétés sémio-techniques d’un environnement numérique, virtuel et l’acquisition des connaissances et compétences métacognitives à partir des contenus didactiques rendus accessibles dans ce même environnement. La première partie du cours fera objet d’une synthèse des recherches relevant de la problématique de perception en réalité virtuelle et l’impact des environnements immersifs sur l’apprentissage et la formation. La seconde partie sera consacrée à la mise en œuvre d’une démarche d’analyse sémiotique des contenus interactifs 2D et 3D qui seraient susceptibles d’être utilisés en contexte d’apprentissage.
 

Compétences à acquérir

  • connaître les méthodes et outils de recherches scientifiques dans le cas des environnements interactifs immersifs pour l'apprentissage et la formation
  • savoir analyser la cohérence globale d’une interface interactive 2D et 3D
  • maitriser les concepts clé en sémiotique d’images et savoir les appliquer en contexte d’applications interactives

Bibliographie, lectures recommandées

Antle A., Corness G., Droumeva M. (2009), What the body knows : Exploring the benefits of embodied metaphors in hybrid physical digital environments, Interacting with Computers, 21/2009, p. 66-75
Beyaert–Geslin A. (2009). Formes de tables, formes de vie. Réflexions sémiotiques pour vivre ensemble, MEI : Méditation Et Information, nr. 30-31, Paris l’Harmattan, p. 99-110.
Brousseau G. (1998). Théorie des situations didactiques, Grenoble : La Pensée Sauvage éditions.
Bub D.N., Masson M. E. J., Cree G. S (2008). Evocation of functional and volumetric gestual knowledge by objects and words, Cognition, nr. 106, p. 27-58.
Eco U. (1988). Le signe, histoire et analyse d’un concept, Eds. Labor, Bruxelles.
d’Espagnat B. (1994). A la recherche du réel. Le réel voilé : analyse des concepts quantiques, Ed Fayard, Paris.
Heft, H. (2003). Affordances, dynamic experience and the challenge of reification. Ecological psychology, 15/2.
Mialaret G. (2010). Le nouvel esprit scientifique et les sciences de l’éducation. Paris: PUF, 2010, 186 pages
Pacurar E. (2016). Processus ontophanique et design des environnements numériques d’apprentissage, rapport d’HDR , INSA-Université de Strasbourg, 21 novembre 2016.
Rastier, F. (1987) Sémantique interprétative, Paris : PUF
Simondon G. (2012), Du mode d'existence des objets techniques, Paris, Aubier, coll. Philosophie.
  •  

Pré-requis recommandés

Etre familier de l’environnement informatique (texte, image) sera un plus.
 

Contact

Institut national supérieur du professorat et de l'éducation (Inspé)

141, avenue de Colmar
67024 STRASBOURG CEDEX
0388438200

Formulaire de contact

Responsable

Ecaterina Pacurar


Parcours : Développement web, communication et apprentissages